AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Celebren : 58


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   Dim 27 Avr - 1:49:50

      Loar Cyhiraeth ; Ô douce créature au mètre quatre-vingt-dix, oseras-tu lui dire non ? Pourtant, la question ne pourra être refusée et à cet instant, quelle sera ta délicieuse réaction ?

      Une quiétude qui, bien qu’étrange, planait sur l’institut faisait toujours plaisir au gardien. Aucun vacarme à chasser, aucun bras  à briser ou aucune menace à fournir ; là se trouvait la réponse à tout le stress qui avait pu peupler son existence. En prison, ces détails faisaient partis de la vie quotidienne. L’un finissait toujours par s’y habituer ou par choisir que cela ne le dérangeait pas, mais désirait s’en évader. Une minute, quelques heures, ou encore une journée. Coup de bol, Hänsel pouvait s’en laver les mains et ce, pour une durée indéterminée ; peut-être quelques mois ou des années. Le temps lui dirait tout cela.

      D’un pas léger, déambulant les couloirs muni d’un sourire tout faux, l’homme réfléchissait aux personnes étampées avec les lettres « Fou » dans le front. Les lettres étaient invisibles à l’œil nu, mais pas à celui du Finlandais qui ne pouvait s'empêcher de les apercevoir. Son regard acier voulait rire, quasi chaque fois que le mot apparaissait et ne se contentait que d’un sourire. Il avait repéré plusieurs jeunes hommes dignes de susciter son intérêt. Ceux-ci n’entraient pas dans la cage que Thomas occupait dans son esprit, mais se retrouvaient sans le moindre doute sur la liste intitulée Proies.

      En quatrième place s’était logé le prénom d’un patient habitant l’aile Ouest, soit celle qu’il occupait aussi. Et où le garçon aux cheveux de réglisse était. Loar. Cet appellation si délicate se trimballait avec un corps plutôt imposant. À peine plus étiré que le sien et une coupe de cheveux ténébreuse. Bouclée. Des billes dorées recelant une sagesse profonde… ou une tristesse ? Une mélancolie. Qu’y pouvait-il si cet éphèbe inspirait, sans le vouloir évidemment, un tressaillement de ses viscères ? Oui, cela paraissait plutôt douloureux à l’y imaginer, mais c’en était considéré tout autre par Hänsel.

      Bouquin en main, ce type semblait lire chaque seconde qu’il était éveillé. Aucune expression sur le visage, à moins d’en noter une certaine solitude ; ce qui l’embêtait c’était la cigarette. Éternel bâtonnet blanchâtre, coincé entre la pulpe de ses lèvres. La fumée se répandait, l’odeur se faisait connaître. D’ailleurs, là était l’élément clef qui l’avait attiré à lui. Non, ce n’était point pour faire des réprimandes, mais pour l’inciter à prendre sa dose de tabac à l’extérieur.

      Revenant au temps présent, conjugué au passé simple ou à l'imparfait, le faciès du dit Breton apparu dans son champ de vision. On lui avait confié un tour de garde d’une importance plutôt conséquente et quelqu’un se devait de l’accompagner. Qui de mieux qu’une personne peu causante ? Celui-là. Quelle surprise ne fut-elle pas en voyant l’objet que ce dernier tenait à la main.

      « Si ce n’est pas le jeune Cyhiraeth, que lisez-vous donc ? » La réponse ne l’intéressait pas, mais alors, pas le moins du monde. Il n’était pas aveugle ou illettré, il pouvait bien voir le titre et le lire. Bon.

      Sourire toujours en place, le gardien glissa une main nonchalante dans sa courte chevelure sans se soucier des cicatrices qu’il sentit. « N’auriez-vous pas envie d’une balade, question d’ingérer un peu de votre fumée quotidienne ? » Son œil se posa, lentement, sur lui.


Dernière édition par Hänsel Naarajärvi le Mer 7 Mai - 1:40:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celebren : 69
Avatar : Gilbert Nightray - Pandora Hearts


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Re: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   Dim 27 Avr - 11:57:38

Loar était tranquillement assis dans l'un des nombreux sièges du foyer, lisant, comme la plupart du temps, un livre calé entre ses doigts longs et fins, les yeux obstinément fixés sur les pages où s'agençaient les mots et les phrases en autant de paragraphes qui l'aspiraient au sein de leur univers. Ses iris dorés parcouraient les lignes noires, ne s'occupant guère de ce qui se déroulait autours de lui, les jambes croisées devant lui.

Le breton cessa pourtant bientôt de lire, interrompu à la toute fin de l'ouvrage, qu'il connaissait par coeur désormais, par le gardien de Naicelea, qui habitait, tout comme lui, l'aile ouest de l'institut. Le brun releva la tête, calmement, répondant à la première question, qui était somme toute très rhétorique.

-L'Odyssée d'Homère...

Il se tut, n'aimant guère parler, et se méfiant de manière instinctive de Hänsel... Pourquoi ? Il n'en savait fichtre rien, c'était comme ça. Quelque chose le gênait chez le gardien, sans qu'il arrive à dire quoi.

La proposition de Hans' lui fit légèrement pencher la tête. Il n'avait pas envie de fumer, du moins pas présentement, mais pourquoi pas ? Le breton aux yeux d'or hocha la tête pour seule réponse, glissant le livre qu'il tenait encore en main dans la poche de son manteau, manteau qu'il portait en cette journée assez fraîche. Du moins à son goût.

Rajustant son vêtement, Loar entreprit de suivre le gardien en silence, en mode presque automatique, ses yeux se fixant nulle part, alors qu'il songeait à ce qui lui arrivait depuis quelque temps. Son corps changeait, et pas de la plus rassurante des façons. Il voyait sa peau se transformer petit à petit, se faisant remplacer par un épiderme pour le moins surprenant qui le faisait briller telle une boule de disco. Pratique quand on souhaite être tranquille, vraiment. Mais le pire était que cette "transformation" lui pompait énormément d'énergie, le refroidissant bien trop lorsqu'elle décidait de s'étendre encore davantage, au risque de le plonger en hypothermie. Cependant, cette "particularité" pouvait encore êter cachée sous ses vêtements habituels, mais ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne ressemble entièrement aux vampires bellâtres de Twilight lorsqu'il s'amusent à aller au soleil. Une grimace s'apposa sur ses traits. Il détestait sincèrement et viscéralement cette "saga", autant dire que ça ne lui plaisait guère.

Le brun soupira légèrement, sortant une clope du paquet planqué dans l'une des poches intérieure de son manteau, et l'alluma rapidement, aspirant une bouffée goudronneuse de nicotine qui entreprit presque immédiatement de le calmer un peu. Retirant le bâtonnet blanchâtre de ses lèvres, il expira la fumée, suivant des yeux les volutes noirâtres qui s'éparpillaient dans l'air. Tout avait l'air calme pour le moment, et ça faisait quelque temps qu'il n'avait plus fait de cauchemars ou de crises. Pourvu que ça dure...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celebren : 58


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Re: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   Mar 29 Avr - 0:43:12

      De délicats tourbillons s’évadaient de la bouche du patient, ceux-ci évoquant presque le tas de nœuds sur sa tête. Presque. Hänsel associait tout et n’importe quoi, au risque de s’ennuyer s’il ne trouvait aucune occupation à son esprit. Celui-ci ne cherchant pas de sujets pour faire la conversation ; son vis-à-vis semblait avoir une quantité limitée de salive. À utiliser qu’en cas de besoin et surtout, avec soin.

      Direction : Le château en ruines. Nullement une envie toute particulière lui appartenant, mais plutôt une tâche confiée par un personnage important. Dit personnage étant surtout Mr Daw dont la parole n’était que respectée. Et dont les ordres étaient absolus. Suivis à la lettre et la ponctuation près.

      Leurs pas ou du moins ceux du gardien, les amènerait au lieu en question en espérant que les pas de l’autre ne déviraient point de la destination. Aucune menace n’avait besoin d’être faite, mais fallait garder en mémoire que le plus vieux ne comptait pas laisser sa compagnie lui fausser dite compagnie. D’ailleurs, pour s’assurer de sa présence si effacée, il jeta un coup d’œil sur lui.

      Le coucher du soleil peignait la scène de couleurs chaudes et vives, faisant ressortir le doré de ses yeux. Détail insignifiant, certes, mais les détails délimitaient les différences subtiles. Il était absent, détaché ; en gros, pas tout là. C’était étrange, comme quand l’un poserait les yeux (ou l’œil) sur une poupée de résine. Des boules de vitre, logées dans son squelette ; dénuées de vie à proprement dire. Pourtant, la mort ne pouvait décrire son état l’un considérerait davantage l’option du sommeil. Dormait-il en marchant ? Debout ? Les yeux ouverts ? Comme certains animaux, si pas tous ?

      « N’es-tu pas au milieu d’une sieste, là ? En fumant ta clope ? » Le Finlandais avait perdu le sourire, arborant un air plus neutre. Ni chaleureux, ni froid. Ce masque lui allait mieux, après tout. « Je vais pas me plaindre, mais cela reste franchement étonnant. Bizarre, en fait. »

      Il soupira, se disant que ces types n’étaient pas des patients pour rien. À chaque fois, une nuance les séparait d’êtres normaux. Et aussi de lui, d’une certaine façon. Cela jouait en sa faveur ; créait une dynamique nouvelle et intéressante entre le prédateur qu’il devenu et celui qu’il deviendrait. Malgré sa croyance ou plutôt son désir de ne tuer ce qui est mauvais, ces jeunes hommes titillaient son instinct meurtrier… Il voulait les voir être consumés par leur folie et les consumer à son tour.

      « Je trouve remarquable que tu ne nécessites pas le port de lunettes… avec toute la lecture. » Quelques mots pour le garder éveillé, sachant que Loar ne dormait pas du tout depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celebren : 69
Avatar : Gilbert Nightray - Pandora Hearts


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Re: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   Mer 30 Avr - 12:52:09

Les yeux dorés du breton observaient en silence les volutes de la fumée de sa cigarette s'évanouir peu à peu du paysage, effacées par la brise qui soufflait légèrement en cet instant du crépuscule, caressant la peau et les cheveux du patient. Ce dernier adorait regarder ce spectacle, pour une raison qui lui restait obscur, mais qui lui permettait de s'évader loin, très loin du monde réel, se retranchant dans ses rêves et ses pensées, ce qui déstabilisait voire énervait les personnes qui se trouvaient avec lui en ces instants, de plus en plus fréquents. Il faut dire que lorsqu'il se trouvait dans cet état de semi-conscience, il était très difficile de le ramener à la situation présente.

Mécaniquement, Loar reporta la cigarette à ses lèvres, inspirant une nouvelle bouffée de nicotine, les yeux perdu dans le paysage, ses pas suivant ceux du gardien sans qu'il ne s'en préoccupe véritablement. Il entendait Hans, mais les mots n'arrivaient pas à former de sens dans sa tête, ses pensées tournées ailleurs, dans un monde retranché qui captait les sons, mais plus les sens qu'ils portaient. Sa mère avait déjà cette fâcheuse manie lorsqu'elle se retrouvait plongée dans un livre. Ce devait être de famille...

Doucement, ses iris d'or cessèrent de s'intéresser à la fumée qui s'échappait de ses lèvres pour aller se fixer sur la silhouette délabrée du château en ruine vers lequel ils se dirigeaient, lui et le gardien. Il ignorait pourquoi Hänsel poussait sa ronde jusque là, mais peu importe non ? Il aimait bien ce vieux château. Peut être parce qu'il invitait au voyage aussi facilement qu'un poème de Baudelaire... Oui, peut être...

Il entendit de nouveau la voix de Hans' s'élever dans l'espace qui les séparait. Et cette fois, il entendit l'ensemble. Pour seule réponse, le breton haussa les épaules. Il avait toujours eu une excellente vue, et savait s'arrêter, en particulier lorsque ses yeux commençaient à le lancer et à brûler. À ce moment, il refermait la page une fois l'avoir marquée et cessait de lire, histoire de les reposer. Mais cela restait rare.

Loar continua de suivre le gardien, observant les ombres s'allonger et le ciel se teindre d'or, de rouge et de violet. La nuit n'allait pas tarder à recouvrir la voûte du ciel de son manteau sombre. Si ses souvenirs étaient exacts, ce qui semblaient de plus en plus compromis au vu de ce qui lui arrivaient ces derniers temps, la lune devrait être pleine. Et les marées à leurs plus gros coefficients. Un sourire amer passa sur ses lèvres à cette pensée. Ça lui manquait. Le vent, les vagues, la mer, les plages, les tempêtes, sa famille... Tout lui manquait. Encore plus lorsqu'il songeait au fait qu'il n'y retournerait peut être jamais...
Le breton secoua la tête. Ce n'était pas le moment de se démoraliser. Autant essayer de profiter de la promenade, qu'importe s'il commençait à sentir un léger malaise s'installer. Il devait sans doute se faire des idées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celebren : 58


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Re: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   Mer 7 Mai - 1:39:47

La suite se trouve ICI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Destruction is a form of creation • Loar Cyhiraeth (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naicelea :: 
l'institut naicelea
 :: Rez-de-chaussée :: Foyer
-