AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une page d'histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Celebren : 2147483647


MessageSujet: Une page d'histoire...   Ven 1 Mar - 9:48:50

Connaissez-vous le syndrome de Peter Pan ?



Ce besoin viscéral de rester et s'oublier dans l'enfance. Mais que se passe-t-il lorsqu'un homme fortuné y succombe ? Lorsqu'il est prêt à tout pour atteindre ses rêves ? Retrouver ce monde, ces rêves qui se sont effacés avec le temps, effacés par la réalité ? Il se dit qu'il a les moyens de la défier. Ou tout du moins, qu'il peut se les fournir.

Son nom ? Vous avez dû l'apercevoir dans quelques lignes d'un journal. Monsieur Daw. Héritier d'une grande fortune due à sa noblesse de sang. Une fortune dont on ne sait pas même la somme exacte. Sur Internet, vous pourriez apprendre que ce milliardaire, réputé pour ses savoirs scientifiques, a financé nombre de projets et a même fondé un institut de soins et de recherches. Il y participait volontiers, que ce soit par sa présence physique ou son argent inépuisable. Décidément très généreux, il veille à ce que la caisse de son hôpital reste pleine, acceptant volontiers les dons, veillant à ce que même les plus pauvres puissent se faire soigner. Ce véritable Messie a sauvé plus d'une vie, qu'ils disent...

Et pourtant. S’ils savaient. La plupart de ces patients ne servent que de cobayes à ses expériences. Certains parents acceptent à ce que leurs enfants subissent des tests, des injections, en échange d'argent. Des médecins, des chirurgiens, se servent des corps qui s'offrent à eux pour leur prescrire des médicaments douteux dont l'on veut prouver l'efficacité et ce, sans prévenir leurs patients. Et ce fut quelques années plus tard que des hallucinations se déclenchèrent. Les silences furent achetés, tout comme ces vies l'avaient été. Les patients furent suivis, jusqu'à que des visions en viennent à provoquer des morts ou des suicides. Les causes des décès étaient variées. Crises cardiaques, rupture d'anévrisme.

Durant ces quelques années de mise en place, l'institut Naicelea fut érigé dans une forêt perdue des Alpes. Un lieu où seraient enfermées les victimes du rêve de Mr Daw. Ce rêve qu'était de retrouver son monde d'enfance. Ce monde rempli de monstres, de créatures diverses et variées. Quitte à sacrifier des vies humaines. Il choisit une équipe de scientifiques pour les contrôler et les examiner. Ah oui. Car ces hallucinations n'étaient pas sans dommages. Passés la majorité, les patients connaissaient une activité cérébrale de plus en plus intense, se trahissant par des visions de plus en plus épuisantes, de plus en plus réalistes. Jusqu'au jour où ils parvenaient à la limite de leurs capacités : jusqu'à présent, aucun n'avait survécu, au grand désespoir du milliardaire. Mais voilà que certains survivent. Épuisés, traumatisés, mais ils vivaient.

Suivis à la trace comme du gibier par des chiens de chasse, ils furent récupérés et envoyés à cette institut où les médecins et scientifiques présents devraient les examiner, leur faire subir d'autres expériences, pour les pousser à bout, toujours à bout. Que deviendrez-vous, parmi ces murs ? Vos nerfs tiendront-ils ? Seul vous pouvez y répondre.


Chapitre I



L'institut a ouvert ses portes depuis quelques années à présent. Suite à une décision du milliardaire, Naicelea ne devait recueillir que des hommes dépassant la majorité. Les enfants, les adolescents et les femmes avaient sûrement leur propre centre, mais leur(s) situation(s) étai(en)t inconnue(s), autant des scientifiques que des patients.
Ce centre servait à l'échelle mondiale, pour vous donner une idée du nombre de survivants ! Le fondateur tenait à se montrer prudent, limitant au maximum les personnes atteintes par ces traitements. Il souhaitait préserver son rêve de tout média, de l'influence si néfaste de la réalité et de la bonne conscience de certains.

L'équipe médicale est encore assez tenue à l'écart des plans du milliardaire. Elle doit seulement veiller à ce que les patients vivent, et constater leurs changements, qu'ils soient physiques ou comportementaux. Leurs questions ? Ils ne peuvent que se les échanger ou les faire parvenir au directeur, mais elles restent souvent sans réponses. Parfois, leur présence leur est même imposée et c'est à contre cœur qu'ils s'occupent des malades. Malades de quoi ? La majorité l'ignore pour l'instant. Ils font face, impuissants.

Quant aux patients, après une hallucination des plus poignantes, ils se sont éveillés dans leur chambre, cette chambre qui leur servirait de refuge pour leur séjour en ces lieux. Un médecin se tenait à leur chevet et s'occupait de s'assurer que tout allait bien. Réflexes, perception auditive et visuelle, capacités de réflexion. Puis on leur expliquait que ce centre de soin avait été prévu entièrement pour leur maladie, provoquée, apparemment, par des dysfonctionnements neuronales. Quelques mots compliqués et des tournures de phrases prouvant un art de la rhétorique maîtrisée suffisaient à embrouiller les esprits déjà brumeux des patients et leur faire accepter la réalité.



Des events préciseront l'intrigue au fur et à mesure de l'histoire pour que vous et votre personnage puissiez découvrir les mystères de l'institut. Ces zones d'ombres dans le scénario sont volontaires : elles seront éclairées plus tard par des événements à grande ampleur qui concerneront tout le forum. Vous êtes libre de créer l'histoire de votre personnage selon ces évènements! L'institut s'est ouvert il y a de cela une quinzaine d'années, mais les premiers patients survivants ne sont arrivés que 10 ans plus tard.

Pour votre personnage, plus de précisions sont apportées dans la catégorie des groupes : scientifique et patient. Nous vous prions de lire attentivement ces deux rubriques, qui vous expliqueront quels seront le type des hallucinations, quels changements pourront survenir à vos personnages. Nous vous souhaitons bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une page d'histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Une nouvelle page d'histoire s'écrit...
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naicelea :: 
l'essentiel
 :: règlement & contexte
-