AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Celebren : 36
Emploi : Ancien employé de supermarché ~ Patient
Avatar : Edward Elric


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]   Ven 22 Nov - 17:12:21





Je lève le bout de mon museau vers la lune. Il fait clair. L’astre blanc s’étend tel un sourire moqueur dans le ciel sans étoiles. Je frissonne. Il fait bon mais j’ai l’impression que le vent souffle. Un ruban de brume frôle mon costume blanc. Un tremblement me donne la chair de poule .J’ai l’impression d’être observé et je n’aime pas ça ! Comment est-ce que j’ai réussi à sortir de l’hôpital ? Je ne me pose pas de question. Je ne me pose plus de question. J’aime passer de plus en plus de temps dehors. Pourquoi ? Je ne comprends pas et cela m’effraie. Est-ce que je vais devenir comme Jayden ? Un monstre ?
Mon drap pâle fait tâche sur le décor sombre et triste. La brume m’entoure, s’enroule et fuit, remplacé par une purée de pois de plus en plus épaisse. Je déglutis. Est-ce que je vais pouvoir me retrouver dans ce cadre sinistre ?  

Je voudrais rentrer. Pourtant quelque chose m’en empêche. Le gris qui me cache la vue ou la lune moqueuse ? Je n’en ai aucune idée. Soudain, je tremble. Un souffle m’a caressé l’épaule ! Je fais un bond en arrière. Personne. Je me retiens de hurler et de m’enfuir en courant. Mon regard se baisse vers mes mains. Je ne m’étais même pas rendu compte qu’elles tremblaient… Je ferme les yeux et essaye de me détendre. Je frissonne. Le souffle chaud m’étreint doucement. Je ne sais pas d’où il vient mais il me rassure. Où je suis ? Dans un pré. Je ramasse mon boulet en plastique et me met en marche vers une forme humaine qui se distingue au loin.

La brume s’écarte lentement. Le souffle est devenu plus fort. Mes pas se sont allongés, allégés. Dans le ciel, des corbeaux croassent. Je ne vois pas grand-chose avec ma capuche blanche mais je me laisse aller entre les herbes. Ce n'était pas quelqu'un. Juste un épouvantail souriant comme la lune. Je caresse la tête du pan de mes manches trop longues.
Des bruits retentissent. Des pas. Une silhouette apparaît d’un coup devant moi. Je recule en poussant un cri. Je lui jette un regard courroucé.

- Ça ne va pas la tête ?!

Je ne me rends presque pas compte que le souffle s’est enfui.











Dernière édition par Ailill Ó Súilleabháin le Sam 1 Fév - 6:40:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité



MessageSujet: Re: Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]   Mer 27 Nov - 22:39:48

L'ambiance d'Halloween l'a toujours fait sourire. Tous ces gamins avec leurs déguisements farfelus et leur fameuse phrase "Les bonbons ou la vie!".
Il se revoyait encore à la fenêtre de sa chambre, observant avec envie les petites filles et les petits garçons qui courraient dans les rues, leur panier plein à craquer de douces friandises. Pendant qu'eux s'amusaient et vivaient une enfance normale, lui restait cloitré dans sa chambre. Il se rappelait la sensaiton de la vitre gelée sous ses dogits, les ronds de buées qu'il dessinait sur le verre. Il se rappelait aussi la façon dont son coeur se serrait lorsqu'il entendait les rires de sa famille adoptive. Lui, n'avait pas droit aux fêtes comme Noël, Halloween, Pâques... Il venait d'ailleurs alors pourquoi aurait-il droit à ce bonheur simple? Ce n'était jamais qu'un parasite de plus.

Ces idées continuèrent de vagabonder dans son esprit tandis qu'il ajustait son noeud papillon. Pour une fois, rien ne pourrait l'empêcher de profiter pleinement de cet évènement. Le directeur était quelqu'un d'à la fois mystérieux et excentrique, mais le blond n'allait pas s'en plaidnre.
Une dernière touche à son maquillage, discret mais coloré: quelques petits points colorés juste sous la paupière inférieure, à la manière d'un piercing. Il pivota lentement sur lui-même, se détaillant de la tête au pied, s'auto-critiquant mentalement avant d'esquisser un fin sourire satisfait.
Un costume coloré et décalé, parfait reflet de sa personnalité. Il était conscient qu'il ne passerait pas inaperçut mais, hé! Ce n'était pas comme s'il détestait ça!

Il ne tarda pas à se retrouver dehors, son costume coloré semblant luire sous la lueur blafarde de la lune. Celle-ci s'élevait dans le ciel, haute et pleine. Sa pâleur transcendait les rares nuages qui tentait de la masquée.

L'herbe était légèrement humide et quelques grillons faisaient résonner leur voix dans le silence de la nuit. La brume venait lécher ses pieds comme les écumes de l'océan, au fur et à mesure qu'il avançait vers le pré. A présent la brum l'enveloppe comme une épaisse chape de plomb. Il se surprenait à fermer les yeux, appréciant cet état d'érrance dans lequel il se mettait volontairement. Le patient sentait le sol sous ses pieds mais pourtant, il avait cette agréable sensation de flottement.
Ce n'était plus Nathanaël Earnest qui avançait ainsi en pleine nuit, mais bel et bien le Chapelier Fou. Petit à petit sa douce folie envahit ses sens, se déversa dans ses veines et embruma son esprit. Il ne faisait plus vraiment attention à qui il était, où il était et où il allait.

Les prunelles azurs du Chapelier Fou virent une silhouette menue se dessiner dans la brume, à quelques mètres de lui. A première vue, la personne ou la chose était enroulée dans quelque chose d'assez épais. De loin, on aurait dit un Culbuto.
Dévoré par la curiosité, il décida d'aller à la rencontre de lui ou elle, émergeant quelques minutes plus tard. Il tomba nez à nez avec un autre patient aux longs cheveux clairs et au visage fin. La voix quelque peu haut perché de ce dernier le ramena à la réalité.
Il quitta le Pays des Merveilles pour rejoindre la terre ferme, à contrecoeur. Il perçut l'irritation dans la voix de son interlocuteur et ne put s'empêcher de lever les yeux. Une pointe de déception assombrit son regard tandis qu'il constatait que l'autre jeune homme, était aussi humain que lui.

-Et zut, un humain..., marmonna-t-il en le dévisageant de la tête au pied. Lui aussi, il portait un costume. Un instant dubitatif devant le motif qui ornait ce qui ressemblait à une couette, il ne mit pas longtemps à deviner de quel créature il s'agissait: un fantôme. Un banal et fade fantôme.
De tout le bestiaire des êtres de la nuit, celle qu'il aimait le moins était le fantôme. Pas assez coloré, pas assez fou, pas assez extravagant... Pour lui, ce genre de créatures tournaient autour du cliché de l'âme en peine, de l'âme vengeresse.

Rien de bien folichon en bref.
Revenir en haut Aller en bas

Celebren : 36
Emploi : Ancien employé de supermarché ~ Patient
Avatar : Edward Elric


Dossier médical
Vous êtes ? :
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]   Ven 29 Nov - 22:35:10





Mes lèvres se pincèrent doucement. Comment ça "Et zut" ?!! Il s'attendait à quoi l'Arlequin ? A un mort vivant ou un sorcier d'une autre civilisation ? Je grogne. Ce genre de monstres n'existent pas. Ce monsieur déguisé en arc en ciel ferait mieux de regarder des films d'horreur ! Je le regarde crispé par les trous de mon drap. Il ne fait pas peur. Il porte un haut de forme et des habits hauts en couleurs qui lui donne l'impression de sortir tout droit d'un film de Tim Burton remastérisé par Disney. J'ai envie de lui sortir quelque chose moi aussi. Une méchanceté, une insulte. Quelque chose qui lui fasse comprendre que je n'étais pas que humain. Pas qu'un simple individu.

Cependant, rien ne vient à l'esprit. J'ai longtemps été spectateur de la vie des autres mais je n'ai jamais été capable de replacer une seule fois une phrase joliment tourné ou une remarque particulièrement insolente que j'avais attrapé au vol d'une conversation. J'aurais beaucoup aimé. Mais il semblerait que même avec ma langue, je ne suis pas doué...

C'est ainsi que je me contente de foudroyer l'intrus multicolore par travers mon costume blanc comme si mon regard aurait pu déchirer le drap pour le tuer. Malheureusement, il semblerait que je n'ai pas encore les yeux de Superman.

Avec mon déguisement, j'ai l'air effacé comparé à ce jeune homme digne d'un ara. J'aimerai pouvoir porter de telle couleur moi aussi... Je ne suis pas jaloux ! Pas du tout !

- Tu pensais trouver autre chose ?, dis-je finalement acerbe.

Je lâche mon boulet qui tombe en un petit bruit léger sur le sol.
Un corbeau se pose bruyamment sur l'épaule de l'épouvantail. Je recule en couinant.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Celebren : 2147483647


MessageSujet: Re: Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]   Mar 17 Déc - 19:05:59


Tout est calme. Les uns et les autres se rassemblent près de l'immense épouvantail, fièrement dressé du haut de son bûcher. Un corbeau vient même se poser sur son épaule. L'obscurité prend ses aises, chasse toute luminosité du ciel pour y reprendre son trône. Les étoiles scintillent, comme si elles eurent été l'hermine de son manteau. L'épouvantail offre à tous la vision de son rictus sarcastique, de ses yeux vides.
Jusqu'à que le bois craquelle. Une fumée discrète émerge du tas de bois sans que qui que ce soit ne soit venu l'allumer. Progressivement, les flammes montent, jusqu'à atteindre le squelette de bois. La créature à l'aspect peu rassurant semble se tordre sous la chaleur. Sa tête se tend vers le ciel, ses bras se racornissent. Sa silhouette bouge, lentement, se plie sous les assauts soudains des flammes. Une attaque rapide, impitoyable, soudaine, le feu vire même à un bleu menaçant par endroit. Une chaleur d'enfer émane de la scène, l'épouvantail vacille et bascule.
Titube. Oui, il titube sur quelques mètres, avant de s'affaler sur le tas de bois qui finit de s'embraser. Assez rapidement, les flammes ont fait leur travail. Il ne reste plus que quelques cendres que le vent a tôt fait de disperser. Une trace noire a remplacé l'herbe, comme la tonsure d'un moine. Le calme retombe, mais ceux qui ont été au plus proches de l'incendie souffriront de maux de tête importants dans les jours qui suivront.

Note : En raison des dates tardives des participations des RP event dans le pré, l'intervention « extérieure » ne se contentera d'être que ce seul post. Il pourra cependant influencer vos histoires et vos rp futurs. Les participants sont invités à conclure ce rp par un post, deux maximums, avant que ce sujet ne soit verrouillé et classé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sourire de l'épouvantail [event Halloween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» EVENT: Halloween Wedding [public]
» Event Halloween • Trick or Treat
» Event Halloween : 1ère Etape
» Event Halloween : 3ème Etape
» [Event Halloween] La fée des glaces et l'aiglon peureux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naicelea :: 
la fin
 :: corbeille :: RP Finis / Arrêtés
-